Journée d'étude "Les publics en ligne des archives et des bibliothèques patrimoniales"

Introductions

Introduction Françoise Banat-Berger

Directrice des Archives nationales


Françoise Banat-Berger, directrice des Archives... par Archives_nationales_Fr

400 réponses à l'enquête sur la salle des inventaires en ligne (SIV). Axes : évolution SIV, ergonomie, moissonnage à améliorer notamment par le portail national, mieux interopérer, développer plus les RSN, renforcer partenariat Wikimedia Commons. Commons : 100 docs versés : 30 millions de vues. Développer contenu pour service éducatif, e-learning.

 

Introduction Hervé Lemoine

Directeur chargé des Archives de France


Introduction par Hervé Lemoine, directeur... par Archives_nationales_Fr

300 millions de docs sur services d’archives publiques. 2 milliards de pages vues par an.

Cette journée d'étude a lieu après de grandes enquêtes nationales sur les publics dans les établissements culturels afin d'adapter politique. Beaucoup de questionnements communs entre bib et archives : matériaux en partie commun, impact pour les archives d'une baisse de fréquentation (-30 à 40 % ) donc nouveaux usages et politique à mener. Sites auj. doivent être plus interactifs.

Portail France Archives se veut être un Gallica pour les archives. Web sémantique.

 

Intro Bruno Racine

Président de la Bibliothèque nationale de France


Introduction par Bruno Racine, président de la... par Archives_nationales_Fr

1ère étude sur les usages de Gallica en 2003. Intérêt du regard commun pour avancer (exemple de la grande collecte). Usages en ligne ne sont pas uniquement consultation. Documents numérisés deviennent des vecteurs de socialité sur le web. Extrême diversité des usages faits par les internautes : indexation, correction des métadonnées, dissemination. Internautes sont parfois de véritables ambassadeurs des fonds dans des communautés virtuelles.

Chiffres de fréquentation aussi BNF : tendance à la baisse en salle physique, questionnement donc sur le service. Pas de mur pour la salle virtuelle. Etude fine de la fréquentation ne peut se borner au simple nombre de connexions. > cartographie des usages, quels sont les lieux virtuels de consultation, de réutilisation, noeuds de circulation des données, veille et étude de la dissémination des fonds.

Nécessité de situer l'institution ds l'espace du web, savoir exister dans la masse, connaître les usages et savoir proposer, question de la réutilisation pour ne pas avoir uniquement des publics consommateurs mais aussi acteurs.

 

Mots-clés: Commons, contribuer, image, Internet, médiation, travail collaboratif, valorisation, journée d'étude, public

Imprimer E-mail