Voici une action de dissémination de contenus facile, rapide à mettre en oeuvre, et plutôt satisfaisante en terme de résultats (et de statistiques). L'opération "Signatures"1 vise à numériser et diffuser sur les plateformes Wiki des signatures de personnes plus ou moins VIP croisées dans les fonds d'archives et autres documents patrimoniaux.

Seul·e ou en équipe, le processus est le suivant :

  • repérage d'une signature ne figurant pas sur l'article Wikipédia ou l'élément Wikidata d'une personne ;
  • numérisation (un appareil photo de téléphone fait très bien l'affaire), sans oublier de bien les métadonnées basiques (nom de l'individu, date et cote du document) ;
  • nettoyage rapide de l'image et passage en noir et blanc (ou niveaux de gris) ;
  • mise en ligne de l'image sur Wikimédia Commons, en pensant à la catégoriser (avec, pourquoi pas, une catégorie dédiée, afin de les recenser et d'avoir des statistiques complètes) ;
  • rattachement de la signature à l'élément Wikidata de la personne ;
  • dissémination automatique sur les Wikipédia.

Et c'est ainsi que la signature de Jean Moulin s'est retrouvée, en moins de 5 minutes, correctement positionnée dans les infobox des Wikipédia en gaélique et en grec.

 

39 operation signatures jeanmoulin

 

Signature des graveurs Gaspard et Gérard Edelinck - Archives nationales (France)

La signature permet d'illustrer la notice d'un individu lorsqu'il n'y a pas de portrait. Pour les signatures de personnes célèbres, c'est très efficace pour obtenir de grosses statistiques de consultation d'image. Cela peut sembler parfois un peu gadget... Mais les signatures sont fréquemment utilisées par les chercheurs pour identifier ou différencier des individus. On peut ainsi identifier correctement les autographes des deux frères Gaspard et Gérard Edelinck, graveurs, là où on pourrait se tromper sur l'initiale du prénom.

 

Côté retouche d'image, des outils simples comme Paint et XnView suffisent amplement :

  • XnView permet de jouer facilement sur les contrastes et la luminosité de l'image, avant de la passer en noir et blanc ou en niveaux de gris.
  • L'outil Gomme de Paint et la sélection de zone est pratique pour éliminer les tâches de pixels qui subsistent après le passage en noir et blanc.
  • De simples copier / coller permettent de jongler entre l'un et l'autre des logiciels.

 

39 operation signatures nettoyage xnview

 

39 operation signatures nettoyage paint

Une fois l'image importée sur Wikimédia Commons (voir le tutoriel), il faut ajouter l'image sur l'élément Wikidata de l'individu, en utilisant la propriété Signature (P109).

 

39 operation signature wikidata

39 operation signature infobox

Puis il suffit de laisser la signature vivre sa vie sur les wiki et se disséminer (presque) toute seule... La signature va apparaître dans les infobox Wikipédia alimentées par Wikidata. Les différentes réutilisations figurent tout en bas de la page Commons de la signature (exemple de celle de Charles Mangin).

Si la signature n'apparaît pas automatiquement sur la Wikipédia en français, c'est parce que l'infobox n'est pas alimentée par Wikipédia. Il faut donc ajouter le nom de fichier en modifiant le wikicode (sous réserve que le modèle d'infobox intègre par défaut la signature).

 

39 operation signature wikicode

 

Pour terminer, citons deux outils complémentaires indispensables :

  • GLAMorous : statistiques d'utilisation et de visualisation sur les Wikipédia des images d'une catégorie Commons (exemple)
  • CropTool : outil pour rogner une image de Commons et créer une nouvelle image (au hasard : une signature au bas d'un document)

 

[1] Telle que baptisée aux Archives nationales. Ce tutoriel est une version adaptée de la formation faite en interne en octobre 2021.