Journée d'étude "Les publics en ligne des archives et des bibliothèques patrimoniales"

Conclusion

Patrice Marcilloux, professeur en archivistique à l'Université d'Angers


Conclusions, par Patrice Marcilloux, professeur... par Archives_nationales_Fr

Journée historique ? Journée commune archives et bib pas si fréquente. Pluralité des interventions, transversalité des enquêtes et partenariats. Notion de l'offre importante. Public en ligne a suffisamment de caractéristiques pour être identifier comme une catégorie particulière du public.

 

Plusieurs confirmations : numérisation et mise en ligne amène un nouvel âge documentaire. Redocumentarisation des fonds en fonction des pratiques des publics en ligne (réutilisation, ré association). Mouvements plus vastes :

  • mouvement des amateurs experts dans la co construction, dont les pratiques se développent avec le numérique, avec des experts qui oeuvent être extrêmement pointus.
  • mouvement de la relativisation des usages scientifiques, culturels, historiques, des documents mis en ligne. Dans ces pratiques, beaucoup de choses sont proches de l'histoire mais ne sont pas de l'histoire scientifique en tant que telle. Pic du 11 novembre : pic de l'ordre mémoriel plus que de recherche historique.

Notions de curiosité et de plaisir, loisirs... Notion des logiques d'usage. Logiques individuelles (recherche de soi, histoire de soi).

Vie sociale des documents numérisés. Faire le deuil d'un certain nombre de certitudes, admettre une certaine perte de contrôle, viralité des contenus, questions de la réutilisation libre.

Côté professionnels, c'est la fin d'un certain positionnement de gate keeper, de gardien du trésor. Questionnements au niveau de la fabrique des corpus numérisés, comment on constitue ce qu'on va numériser.

En terme d'usage, le mandat donné par les publics n'est plus le même. Professionnels doivent se repositionner au risque d'être marginalisé.

 

Mots-clés: Commons, contribuer, image, Internet, médiation, travail collaboratif, valorisation, journée d'étude, public

Imprimer E-mail